Magento dévoile son business model

Varien, éditeur de la solution e-commerce open source Magento, vient de publier son programme de partenariat et, par la même occasion, offre un peu de visibilité sur son business model.

Très attendu après une campagne de communication parfaitement menée, Magento a pour ambition de devenir la référence des plates-formes e-commerce, grâce à un noyau robuste, une palette fonctionnelle riche et un écosystème basé sur une communauté d’intégrateurs. Si la version livrée en standard reste simple à installer, à paramétrer et à utiliser (une petite heure suffit pour avoir un site e-commerce fonctionnel !), sa faculté de personnalisation et d’évolution la rend sans équivalent sur le marché des solutions e-commerce open source.

Cependant, sortir du « standard Magento » réclamera des compétences pointues. C’est pourquoi, Varien cherche à développer un réseau de partenaires certifiés, sur un modèle proche de celui d’eZ Systems. Bénéfices pour Varien : une excellente visibilité, un retour d’expérience qui stabilise la solution, une communauté qui développe des extensions, des ventes de prestations en tout genre (formation, certification, documentation, support…). Bénéfices pour les partenaires : être référencés comme experts Magento, être en relation direct avec l’équipe de développement, bénéficier du marketing et des supports de communication réalisés par Magento, proposer des prestations de services aux clients, intégrer une solution robuste, fiable et évolutive.

Reste à savoir si Magento tiendra ses promesses. Mais, pour avoir soulevé le capot et réalisé quelques tests, j’en suis déjà convaincu ! Varien mène le développement en respectant les bonnes pratiques de l’édition d’applications. La solution repose sur Zend Framework (voir Zend Framework dans les starting-blocks) et utilise toutes les subtilités de la programmation orientée objet. Le code source est une succession de cas d’école.

Du sacré bon boulot, en somme. Tant du côté technique que du côté marketing…

Commentaires

hugcha
Bonjour Christophe, J'ai du mal à savoir si les versions téléchargeables sur Magento sont déjà exploitables (même en acceptant quelques légitimes bugs). Où puis je voir tourner un exemple de site sur la plateforme Magento (hors leur site demo) ? Merci, Hug
6 mars 2008, 12h50 · Répondre

Christophe
Il est encore un peu tôt pour mettre en exploitation des sites sous Magento. Il y a encore de nombreux bugs, dont certains suffisamment critiques pour attendre (il y en a un très sympa sur les commandes !). D'autres part, certaines fonctionnalités ne sont pas assez avancées, ce qui rend la solution trop basique. Je pense en particulier à la gestion des promotions. Il faut voir les versions actuelles comme un très beau démonstrateur du socle Magento, mais pas plus. Il reste encore 24 jours de développement ! Ce qui laisse aussi 24 jours pour apprivoiser la bête avant de la passer en production. Pour voir d'un peu plus près ce qui se cache derrière cette (grosse) plate-forme, il suffit de l'installer sur un serveur web ! Ce sera fait en 10 minutes...
6 mars 2008, 22h11 · Répondre

michael
je reste perplexe pour magento car Varien vient d'annoncer un partenariat avec PHP|architect qui proposera des formations magento pour la modique somme de 999.99$. Or, magento n'a toujours pas de documentation officielle complète. En somme, c'est tupayes ou tu te démerdes, voilà l'impression que çà me donne.
20 mars 2008, 9h54 · Répondre

Christophe
C'est exactement ça ! Même si le code source de Magento est ouvert, il ne faut pas oublier que la solution est créée par une société privée qui entend rentabiliser son investissement. Varien a donc établi son business model autour des services Magento. Je me doutais de cette douche froide : on donne à voir une belle application, robuste et fiable, mais sans documentation, sans aborder la formation, sans donner un indice du business model. Et une fois que tout le monde ne rêve plus que de ça, on présente la facture ! C'est frustrant, mais en même temps les intégrateurs bénéficient d'une plate-forme e-commerce prometteuse, soutenue par une entreprise qui fait tout pour assurer la pérennité de sa solution. C'est très malin et, à mon avis, Varien devrait bien en vivre...
20 mars 2008, 19h11 · Répondre

Christophe
Petite précision qui a son importance : la documentation technique de Magento sera mise à disposition de tous (gratuitement) dès qu'elle sera terminée. Roy Rubin, le CEO de Varien, vient de me le confirmer. C'est déjà ça de gagné !
21 mars 2008, 23h00 · Répondre

Startak
Bonjour Christophe, Tout d abord bravo pour ton travail que je suis depuis quelques jours, car ton nom revient souvent lorsque l on parle de Magento. Je suis peut etre un peu presse mais j ai hate d essayer la version 1 de magento toute belle et corrigée ; nous sommes le 31/03 et il ne se passe rien, est ce normal ? N'aurais tu pas quelques conseils a donner à un developpeur debutant qui souhaite se lancer corps et ame dans Magento et etre au début de ce qui semble etre un mouvement qui va revolutionner la création de boutiques sur le net. Faut il des bases solides en PHP ? Merci d avance et bon courage à tous...
31 mars 2008, 16h04 · Répondre

Christophe
@ Startak : mon nom revient souvent lorsque l'on parle de Magento ? Tiens, étrange... J'en suis le premier étonné ! Il me semblait avoir été discret sur le sujet. Il faut croire que non ;-) La version 1.0 est déjà là ! Et le reste va arriver dans les heures qui viennent (Community, MagentoConnect, etc.). Concernant les compétences, Magento a l'avantage d'être très accessible pour les intégrateurs web, grâce à un système de templates riches et astucieux. Par défaut l'interface d'administration permet de faire à peu près tout ce qu'il faut pour maintenir un site e-commerce. Le seul (très gros) problème, c'est que Magento est fait pour le marché américain. Pour le rendre compatible avec le marché français (prix de référence en TTC, gestion du calcul de la TVA, Ecotaxe, paiement sécurisé, etc.), il faut mettre le nez dans le code et les compétences requises pour cela sont fortes (PHP5, POO MVC, Zend Framework, architecture Magento).
31 mars 2008, 17h53 · Répondre

XoraX
C'est plus que sur que Varien c'est bien débrouillé. On va être très loin de oscommerce dans tout les sens du terme. J'ai envie de dire : qui ce décide a créer un fork ?
22 juin 2008, 3h29 · Répondre

fredo
Oui c'est prometteur mais ca peche encore sur pas mal d epoints techniques. La communauté est beaucoup moins importantes que pour OS commerce (forums beaucoup moins frequentés, sites dédiés peu a jour certaines dates de plusieurs semaines etc..) La version vraiment stable tarde a sortir. La solution est gourmande et elle est tres longue et lourde. Et surtout, il manque tous le smodules d'ingration pour le marche Francais: module ffia-Net, modules de paiment pour integrer le systeme aux plus grande sBanques francaise, module receive and pay, modules pour le sdifferents comparateurs d eprix francais, module spour le spaiements avec le ssocietes de credit. Pour etre objectif, Magento n'est pa sencore au niveau d'OS commerce meme si OS commerce est devenu poussiereux (au moins il fait encore l'unanimité et il est stable et tres fiable) Pour Magento, il y a encore du boulot. De nombreuses agences ont commencées a developpes quelques boutiques avec magento mais elle se gardent bien de fair eprofiter la communauté des élements techniques indispensables a l'adaptation au marché Francais. C'est une communaute du "chacun pour soi", individualiste.. L'ideal serait que varien contraignent toutes ce ssociétés qui beneficeint d'un produit gratuit a communiquer les elements techniques dont eleles beneficient et ceci, dan sl'inetret general de la communauté MZgento (c'est ce qui a etete fait a l'epoque pour OS commerce, on eput se débrouiller de A a Z). Pour Magento c'est pas du tout le cas.
6 juillet 2008, 18h47 · Répondre

Christophe
> fredo Je suis d'accord avec ces réserves, mais en même temps, elles sont logiques : Magento est une solution nouvelle, construite autour d'une architecture innovante. Il va falloir un peu de temps pour rendre cette plate-forme mature. Il est vrai aussi que la version 1.0 est difficilement exploitable. Il faut la voir comme une version bêta. Nous attendons tous la version 1.1 qui nous permettra de faire du bon boulot (dont un gain de 40% sur les performances !). OSCommerce reste donc un excellent choix. Concernant, l'individualisme des agences, je vais tempérer le propos puisque j'ai l'avantage d'être concerné. Je travaille dans une agence web, partenaire officiel de Magento ! En fait, nous avons effectivement développé des modules pour certains projets, mais nous attendons la version 1.1 pour les proposer à la communauté. Pourquoi ? Simplement parce que nos échanges avec Varien influent sur la feuille de route de la prochaine version et que nos modules n'auront peut-être aucun intérêt d'ici quelques jours si les fonctionnalités sont intégrées en standard. C'est le cas pour la gestion des règles du commerce en Europe. Nous avons dû développer des modules pour contourner les limitations de la version 1.0 (gestion de la TVA sur prix TTC, gestion des frais de livraison, facturation datée de l'expédition, etc.). D'ici quelques jours, ils seront à la poubelle ! J'ajouterais qu'en tant que partenaires Magento, les agences concernées ont obligation de participer activement au développement de la solution et de sa communauté. Pour notre part, nous devrions proposer rapidement quelques modules (gestion des attributs sur les comptes clients, échanges de données, extension de la navigation par couche, etc.). Il faut simplement laisser le temps de la maturation. Encore 4 à 6 mois, c'est le temps que j'estime nécessaire avec ce que je connais du projet et des objectifs de Varien. Ce qui n'empêche pas de mettre en ligne des sites bien avant ! En gros, j'y crois (encore) dur comme fer !
11 juillet 2008, 0h23 · Répondre

fredo
Merci pour ces infos. c'est clair et precis. Vivement la version stable 1.1 pour rendre cette plate-forme mature et vraiment finalisé.
14 juillet 2008, 15h43 · Répondre

Magavenue
Bonjour à tous, Je souhaitais vous présenter un nouveau blog : Magavenue (http://www.magavenue.com/blog/), qui vous aide à installer et configurer votre site de ecommerce avec des logiciels Open sources comme : Prestashop, Magento… Vous trouverez ici des tutoriels, des vidéos pour pouvoir mettre en ligne votre boutique et passer ainsi rapidement à la vente de vos articles.
23 juillet 2008, 19h22 · Répondre

SHESHEBROWN
Bonjour, Je réalise une enquête portant sur Magento pour ma licence en marketing et commerce sur internet. ( temps estimé pour répondre : 5 minutes) Je vous invite à répondre en cliquant sur le lien ci-dessous : http://www.sphinxonline.net/sheshebrown/memoire-magento/index.htm?sphinxaspxid Chaque réponse est importante car il n'y pas encore beaucoup d'agences travaillant sur Magento Pour vous remercier de votre participation, je vous enverrai mon mémoire et les résultats de l'enquête. Shirley Gilbert +0033664396077 University EVRY / Bachelor MCI 2008
22 août 2008, 11h58 · Répondre

fanfan
Salut, Nous avons testé magento pendant de longues semaines... pour finalement revenir à une version développée à partir d'un socle oscommerce. Pourquoi : principalement parce qu'il y avait urgence et que Magento est beaucoup trop gourmand pour le moment. Je trouve que certaines fonctionnalités (multi-site, multi-boutique ...) compliquent le système en provoquant des jointures et des includes en cascade. A mon avis pour les projets TPE (voire petite PME) des solutions plus légères me semblent préférables à moins d'avoir suffisamment de ventes pour rentabiliser les 1000 E minimum de location de serveur/mois. Je pense qu'il explosera par contre le jour où une version light apparaitra (sans multi-machins) parce que la qualité est là (tant au niveau de l'architecture de l'application) que du look and feel
22 août 2008, 17h20 · Répondre

Christophe
> fanfan Je comprend ce retour à une solution qui a fait ses preuves. Au risque de me répéter, Magento n'a pas été conçu pour être une plate-forme simple et légère, mais plutôt robuste, flexible et évolutive. Le seul moyen de la rendre accessible aux petits sites e-commerce (à petit budget, donc), c'est de travailler sur l'optimisation de l'hébergement. S'il est impossible de faire tourner Magento correctement sur un serveur mutualisé généraliste, on obtient de très bons résultats avec une configuration mutualisée, dédiée à Magento. Ceci dit, chez Ekinos, nous constatons que la demande s'oriente plutôt vers des projets Magento d'un certain volume pour lesquels l'hébergement sur mesure (et donc optimisé) a un sens. Par contre, les requêtes SQL mériteraient encore pas mal d'optimisation. Le modèle théorique de la base est magnifique, mais il faut toucher à MySQL pour en tirer profit. Sans cette possibilité, je verrais bien un système de gestion de tables temporaires pour accélérer les requêtes sur les données stables (notamment les attributs, très gourmands actuellement).
28 août 2008, 22h43 · Répondre

Stéphane
Bonjour, Je suis fondateur de Plici (www.plici.net) qui est notre plateforme Web E-commerce php/mysql. Nous avons trouvé le modèle économique de Magento très intéressant. C'est pour ce modèle économique que nous avons monté notre société il y a déjà 1an et demi mais notre vision a été un peu différente. Nous avons décidé de commencer par vendre nous même notre produit pour s'assurer qu'il convenait à des clients. Et il est aussi certain que nous n'avions pas les mêmes ressources financières :). Cependant, nous aurions tout à fait pût les trouver. Ainsi, même si Plici est en version 1.0.0.RC il est extrêmement fiable et vendable (2 techniciens on réussit à le vendre :) ). Depuis quelques temps, Magento arrive et nous met un peu (beaucoup ;) ) la pression car il propose un modèle économique que nous avions déjà prévu de mettre en place à la création de SimpliciWeb. Cette pression et ce challenge étant désormais une évidence, nous allons aussi nous réorienter vers ce système de partenariat. Nous disposons de moins de fonctionnalités que Magento, ce qui devrait rapidement être amélioré grâce à des contributions, mais je pense que Plici est plus faciles à utiliser et un peu plus rapide. En ce qui concerne le multi boutique c'est une fonctionnalité disponible sur Plici depuis déjà 1,5 an (on a créé le logiciel avant de créer la société). Plus techniquement, Plici est organisé en MVC et il dispose d'un système de cache de page et de requête SQL. Actuellement, nous invitons nos potentiels partenaires à prendre contact avec nous afin d'établir au mieux ces offres. Si vous allez visiter nos sites, je tiens à vous rassurer, nous allons aussi changer nos logos et nos sites pour nous inscrire dans une image de qualité. Voilà pour notre vision sur le modèle économique de Magento et aussi sur notre futur positionnement. Plici peut être un bon complément de Magento suivant le type de votre clientèle. Stéphane,
5 septembre 2008, 10h24 · Répondre

Christophe
> Stéphane Je vous remercie pour ce retour d'expérience et la présentation de votre projet. Il est évident qu'autour du rouleau-compresseur Magento, il y a des places à prendre avec des solutions aux approches différentes. Le tout est de bien connaître son marché et ses acteurs pour placer son offre face à la concurrence. C'est votre cas, sans aucun doute. Magento n'est pas la solution "miracle" adaptée à tous les projets ! Et puis un marché sans challenger, ni outsider serait dangereux pour les utilisateurs de Magento... Bon courage et bonne chance !
5 septembre 2008, 12h58 · Répondre

Stéphane
"rouleau-compresseur Magento", "un marché sans challenger, ni outsider serait dangereux" Par rapport à ces mots, je rajouterais que la concurrence est avant tout un très bon moteur qui permet d'évoluer. Et pour les consommateurs c'est toujours une bonne nouvelle :)
5 septembre 2008, 14h43 · Répondre

Magavenue
Je pense que dans les solutions simple d'emploi et non multi boutique (pour l'instant), il existe une solution Française, qui est un très bon challenger à Magento : Prestashop. Cette solution est particulièrement adapté pour les petites boutiques, vu la jeunesse du produit il manque quelques fonctionnalités importante comme un CMS intégré... mais des solutions de contournement existent et l'équipe de développement fait évoluer régulièrement le produit.
26 septembre 2008, 20h03 · Répondre

Christophe
J'ai eu l'opportunité de discuter avec le fondateur de Prestashop cette semaine et c'est vrai que la solution ne manque pas d'intérêt ! Simple, légère et performante, elle a aussi la particularité d'être vite maîtrisée, ce qui a une incidence forte sur les coûts de réalisation. Elle semble faire un tabac !
28 septembre 2008, 21h27 · Répondre

carredas.biz
Depuis la 1ère version stable de Magento nous avons tout simplement abandonné le développement sous os-commerce. Magento demande un niveau d'expertise très pointu mais notre agence a fait le choix de cette solution e-commerce. Cette solution est dotée d'une richesse fonctionnelle sans précédent, d'une ergonomie exemplaire et d'une conception technique à l’état de l’art. Magento s’impose aujourd'hui comme la solution open source e-commerce de référence mais demande un niveau très élevé de compétence que seul un intégrateur confirmé peut vous apporter. Carredas So : Agence Web et Marketing Interactif (Lille,Nord,59) http://www.carredas.biz/integrateur-site-vente-en-ligne-magento.html
21 octobre 2008, 11h53 · Répondre

Christophe
> carredas.biz Je vois que nous sommes tous convaincus par les qualités de la plate-forme. Sur le lien ci-dessus, je vois "Partenaire Magento". Comme vous n'êtes pas dans la liste officielle, j'imagine que c'est tout frais. Bienvenue donc dans le cercle des partenaires français ! Je ne me trompe pas, hein ? C'est sûr que non, le contraire serait suicidaire...
21 octobre 2008, 20h12 · Répondre

Christophe
> carredas.biz En fait, j'ai un doute quand je vois le même commentaire mot pour mot sur le blog de Daniel Broche : http://www.danielbroche.com/daniel_broche/2008/05/discounteo-mise.html C'est peut-être idiot, mais je ne me sens pas rassuré...
21 octobre 2008, 20h42 · Répondre

Pascal
Il n'y a rien de dramatique christophe, c'est peut être tout simplement pour récupérer des liens pour le référencement
27 octobre 2008, 20h37 · Répondre

Christophe
> Pascal Oui, c'est certain. La visibilité, c'est le nerf de la guerre ! Mais sur les blogs, elle peut vite être à double tranchant. > carredas.biz Je vois que le mot "Partenaire" a disparu. C'est plus clair.
28 octobre 2008, 0h19 · Répondre

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *